Le Mixed Media, c'est quoi ?

Le Mixed Media – ou Techniques Mixtes – en français, c’est tout simplement une forme d’art qui se construit en associant divers médiums pour créer une oeuvre. Si vous collez des  morceaux de papier sur une toile et que vous peignez par dessus, vous faites du Mixed Media, si vous utilisez des pastels gras et de l’acrylique sur le même support, vous en faites aussi et si vous associez les quatre, même constat ! 

Attention toutefois à ne pas confondre cette pratique avec le scrapbooking qui concerne plus spécifiquement la mise en scène de photos qu’on va venir décorer et embellir de diverses manières. Dans le mixed media, on peut partir de photos et de collages mais la plupart du temps, il ne restera rien de ceux-ci une fois l’oeuvre terminée, dans le cas du scrapbooking, on va travailler autour de ces photos ou collages pour les agrémenter. Ceci est un résumé “grossier” mais il a le mérite de nuancer les deux pratiques.

Liste to the urge of changes

Pourquoi choisir le Mixed Media ?

Il y a sans doute une foule de raisons pour lesquelles choisir les Techniques Mixtes, pour ma part, j’ai plutôt l’impression qu’elles se sont imposées à moi …

Quand je suis venue à la peinture, je me sentais incapable de dessiner, nulle en croquis, absolument illégitime en pratique artistique et je traînais un absolu manque de confiance en mes capacités créatives. Commencer par le Mixed Media a été salutaire parce que cela ne demande aucune compétence artistique a priori, on a un peu l’impression qu’il suffit de superposer quelques épaisseurs de ceci et de cela pour parvenir à un résultat appréciable, c’est encourageant et valorisant. Bien entendu, toutes ces idées initiales sont totalement  infondées, voire idiotes, parce que, soyez en persuadé(e)s, nous sommes tous des CRÉATIFS, et même, nous sommes tous des ARTISTES !

Hé oui … Il va falloir vous y faire, vous aussi, vous êtes capable de créer et vous êtes doué(e)s pour faire du beau.

Je sais que l’info est un peu grosse à digérer mais si vous prenez le temps d’y réfléchir une minute, vous constaterez qu’elle n’est pas si farfelue que cela. Si on y pense, on se rend compte qu’on passe notre vie à créer ! On crée des mots, de phrases, le repas du soir, notre décoration intérieure, la manière dont on va ranger nos affaires, des gribouillis quand on téléphone ou qu’on réfléchi et j’en passe !

Textures

Et on a besoin de quoi pour faire du Mixed Media ?

Les techniques mixtes ont ceci de fantastique qu’elles ne nécessitent pas de matériel spécifique, même pas vraiment besoin d’investir pour se lancer ! Bien sûr, vous allez trouver tout un tas de matériel en magasin spécialisés ou non, vous allez être tenté(e) et sans doute même craquer pour tel ou tel équipement mais le mieux est vraiment de commencer par faire le tour de chez vous pour récolter de quoi commencer !

Comme je le disais plus haut, l’idée, c’est d’associer plusieurs médiums dans une oeuvre. Le plus souvent, on réuni le collage et la peinture. On peut y ajouter des pochoirs, des empreintes ou impressions, du feutre ou du stylo et tout un tas d’autre chose.

Si je devais vraiment vous dresser une liste de matériel de base, je vous dirais : 

  • quelques tubes d'acrylique sont les bienvenus (si vous ne disposez que de gouache, ça peut faire l'affaire en sachant que les couleurs sont moins soutenues et couvrantes, mais ça peut être parfait pour tester !),
  • quelques pinceaux ronds ou plats comme vous préférez (ou même pas de pinceaux, j'ai commencé par ne peindre qu'avec les doigts et ils restent mes outils préférés ...),
  • comme on écrit pas mal en Mixed Media, c'est intéressant d'avoir une sélection de feutres, de préférence résistant à l'eau pour éviter qu'ils ne "bavent" dans l'acrylique (les Posca sont parfaits mais représentent un bel investissement, commencez donc par de simples feutres permanents, ce sera très bien !),
  • quelques pochoirs, c'est hyper pratique, surtout si on est persuadé(e) de ne pas savoir dessiner ! Il n'est pas nécessaire de les acheter, vous imprimez un motif sur une feuille de plastique ou de papier épais et vous l'évidez avec un scalpel (avec prudence !), vous voici propriétaire d'un super pochoir !
  • quelques tampons. Une fois de plus, pas la peine d'aller en acheter, vous vous rappelez des tampons en pomme de terre en maternelle, ça fonctionne encore à l'âge adulte ! Pensez aussi aux queues de céleri branche par exemple !
  • des textures. Là, il faut partir à la chasse au trésor ! Un tapis d'évier fait de merveilleuses textures, et je ne vous parle même pas de l'émotion que vous allez ressentir en tamponnant du papier bulle pour la première fois !
  • des magazines, photos, vieux journaux ou livres à déchirer et coller,
  • de quoi coller. On peut se contenter de colle blanche mais je vous encourage tout de même à dépenser quelques heures dans un pot de gel médium qui vous rendra beaucoup de services. Il sert à peu près à tout, coller, fixer les crayons ou feutres solubles à l'eau, protéger une toile ou un papier ... C'est un peu le Mac Gyver de votre trousse à outil d'artiste !

Voilà de quoi déjà bien s’amuser. On peut bien entendu rajouter tout un tas de choses, en facultatif mais très amusant, je vous recommande :

  • des encres acryliques
  • des crayons aquasolubles comme les Neocolor II de Caran d'Ache
  • des encres en spray ou de petits flacons pulvérisateur que vous pourrez remplir vous même
cours en ligne

C'est super tout ça, mais je ne sais pas dessiner !

Tiens, c’est drôle, moi non plus !

Je vous invite à vous poser la question plus précisément. C’est quoi “savoir dessiner ?” C’est être capable de dresser le portrait d’une jeune femme comme ci-dessous, de manière imparfaite mais tout à fait identifiable ou alors, c’est faire le même portrait de manière hyper réaliste ? Et question subsidiaire, lequel de ces portraits va éveiller le plus d’émotion en le regardant ?

Le mixed Media, ce n’est pas une chasse à la technique, c’est plutôt une invitation à l’intuition et à la spontanéité, on y raconte des choses avec les mots et le visuel, ils se marient et nous content des histoires sensibles et souvent poétiques. J’ai toujours eu du mal à me laisser embarquer dans des émotions devant une technique parfaite, je trouve ça un peu froid et impersonnel, je vais de loin préférer les petites(et grosses) imperfections qui parleront plus directement à ma sensibilité.

Pour revenir à notre (in)capacité de dessiner, une fois de plus, j’insiste sur le fait que nous sommes tous des créateurs(rices) créatif(ve)s, il serait peut être temps de faire preuve de bienveillance envers nous-même, vous ne croyez pas ? Et pourquoi ne pas simplement être ouvert(e)s à la découverte et à la surprise, pourquoi ne pas tenter et se laisser étonner par ce qu’on est capable de faire ? Ca semble être un plutôt bon programme, non ?

Journal d'artiste

Et les techniques ?

Il existe une multitude de techniques et Internet regorge de ressources que je vous invite à consulter, allez jeter un œil à YouTube et vous ne serez pas déçu(e)s !

Pour des ressources plus précises et complètes, il existe d’excellents cours en ligne, il y en a pour tous les goût. Ils sont malheureusement le plus souvent en anglais mais quelques artistes français en proposent également. Je vous invite d’ailleurs à vous inscrire à mon cours gratuit sur la création d’un journal d’artiste ou à mes autres cours  qui abordent diverses techniques de manière plus approfondie.

Main peinte