TeaBagScape

Teabagscape

J’ai toujours été intriguée par l’aquarelle mais toujours aussi, j’ai été découragée par la technique nécessaire pour mettre en oeuvre ce médium. Alors, j’ai longtemps délaissé mes godets, y jetant un coup d’œil coupable de loin en loin. Puis, à l’été 2018, j’ai imaginé que des sachets de thé vides seraient un terrain d’étude parfait pour l’aquarelle et le graphisme répétitif. C’est ainsi que sont nés mes “Teabagscape” (néologisme anglophone qui veut à peu près dire “paysage en sachet de thé”).

Un Teabagscape, ce n’est pas simplement un sachet de thé et de l’aquarelle, c’est aussi un réel défi avec contraintes. L’idée est d’en faire un chaque jour (en m’autorisant quelques pauses) et ce travail ne doit pas me prendre plus de 10 minutes. Il s’agit avant tout de laisser parler la spontanéité et de ne pas permettre à la réflexion et au cerveau droit d’entrer dans la danse. Il faut que ça aille vite, que cela ne soit pas réfléchi et je me refuse de porter le moindre jugement sur le produit fini, tout un programme …