10/100 : Migration …

10/100 : Migration …

10.1

Oulààààà, comment il a été difficile à réaliser ce dixième !

Il y a tellement de strates dessus que je regrette de ne pas avoir pris de photos à chaque étapes !

J’avais réalisé un fond avec le Gelli Plate, il était un peu trop foncé. J’ai tenté de éclaircir à l’acrylique, j’ai appliqué des pochoirs, j’ai dessiné un oiseau … Plus j’en faisais, pire c’était … J’ai tourné autour de cette feuille de papier pendant au moins deux heures en rajoutant des tas de couches et de trucs. pour finir, de guerre lasse, j’ai attrapé le Gesso et une carte et j’ai recouvert le tout. J’ai tamponné avec du papier bulle pour texturer et j’ai abandonné le tout au soleil (oui, je suis impitoyable !)

Trop, c’était trop !

10.5

Une fois la tête refroidie, j’ai repris la chose récalcitrante et j’ai réfléchi un rien.

J’aime bien les nuances que le doré procure, j’adore mes pochoirs « ruche » et le turquoise me met en joie, je les ai sortis sur ma table de travail.

Pour le fond, j’ai travaillé du jaune, du orange et du turquoise à l’éponge, puis j’ai appliqué le pochoir ruche. J’ai finalisé par des silhouettes d’oiseaux migrateurs et je me suis dit que pour un truc qui avait si mal commencé, ça finissait de manière acceptable.

One thought on “10/100 : Migration …

  1. Quelles aventures inattendues quand on se lance dans la peinture!
    Ce qui m’étonne toujours c’est qu’à un moment plus ou moins imprévu dans le processus on se dit que là ça y est, il est fini …
    Belle réalisation cette fois encore et certainement beaucoup de plaisir à le réaliser!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *