9/100 : Oiseau noir de mauvais augure

9/100 : Oiseau noir de mauvais augure

9.1

Pauvre corbeau, il est si beau et malgré tout mal aimé.

Oiseau des sorcière, annonciateur de morts ou de malheur, messager diabolique, rien ne lui aura été épargné …

J’ai travaillé sur un fond où des photos de vieilles armes à feu étaient imprimées. J’étais partie sur un camaïeu d’orange et de rosé mais le pilote automatique dans mes mains a changé le cours des choses. Il a empoigné du rouge et du doré, a tartiné du Gesso, a « pochoiré » des circuits imprimés et a éclaboussé le tout.

Pour finir, il a installé la silhouette du corbeau, l’oiseau de mauvais augure, en bonne place et l’œil tourbillon est apparu.

C’est drôle parfois d’avoir l’impression de ne pas être maître de ce qu’on crée, on est comme spectateur de ce qui est en train de se réaliser …

9.3 9.4 9.2

One thought on “9/100 : Oiseau noir de mauvais augure

  1. C’est vrai que le lâcher-prise crée les surprises et permet d’être « accompagné » dans l’œuvre de création. C’est une découverte très belle et fondamentale pour l’artiste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *