Pray !

Pray !

Version intermédiaireVersion intermédiaire

J’ai eu une idée … Ça m’arrive … Et elles sont même parfois bonnes puis, quand il faut les réaliser, c’est plus compliqué. le manque de technique et de matériel peut être (ça c’est bidon, la technique pallie sans aucun doute au manque de matériel …) ne permettent pas un résultat à la hauteur de l’idée de base.

N’empêche, ce n’est pas une raison pour se priver de tenter quand même, hein ?

J’avais repéré cette gravure anatomique et j’ai tout de suite adoré la posture de ce squelette en prière, il fallait que je l’intègre dans quelque chose.

J’ai commencé par copier des pages de vieux missels (que je collectionne), ainsi que d’un livre intitulé « Mois des Âmes du Purgatoire ». Je les ai collées sur la toile (tiens, la première fois que j’utilise un toile dis donc ! – Comme un sentiment de transgression, la toile, c’est pour les artistes, non ?).

Ame purgatoire4 Ame purgatoire3 Ame purgatoire 1

Les vieux livres portant sur la religion sont une véritable marotte chez moi …

En haut à gauche, j’ai collé une carte souvenir de profession de foi des années 40, je voulais mettre le squelette en prière en opposition, nimber de doré, texturer.

Le résultat ne me satisfaisait pas, j’ai rajouté de la dentelle, une fleur d’orchidée vanda (mais quelle idée !!) séchée et le mot « pray ».

Comment dire ? ...

Comment dire ? …

Positivons, je trouvais que la dentelle, c’était pas trop mal.

Pour le reste, je m’étouffais un peu, faut bien l’avouer. J’ai arraché la fleur (mais quelle idée, bis !) et j’ai recouvert le « Pray » avec une page d’un vieux dictionnaire de synonyme. Le mot surligné en doré est « croyance ».

Je trouvais aussi que la carte de communion faisait un peu pâle figure, mais je ne savais pas comment contourner le problème.

En parallèle, je lisais Le Livre des Nuits de Sylvie Germain, si vous avez l’occasion, allez-y, c’est une très belle écriture, forte, puissante, incroyable. Au détour d’une page, je tombe sur une phrase qui m’a fait percevoir mon idée de départ sous un autre angle, elle disait :

« La voix ne porte pas bien loin, elle n’atteint ni les oiseaux, ni les morts. »

C’est ici que la colombe a fait son entrée.

J’ai utilisé la photo du vitrail réalisé par Bernini et qui est « visitable » à Rome, Basilique Saint Pierre.

Esprit Saint Basilique Saint Pierre, RomeEsprit Saint Basilique Saint Pierre, Rome

Pray2
Version finale

On arrive donc en fin du processus, j’ai doré, j’ai texturé, puis, j’ai laissé ainsi.

La phrase de Sylvie Germain a été ajoutée, c’est d’elle que tout est parti.

Je n’en suis pas satisfaite mais ce que je considère comme important, je l’ai fait. J’ai tenté, j’ai essayé, j’ai bidouillé, l’objectif est atteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *